Eau potable – Qui va boire la tasse ?

La municipalité s’est exprimée cet été dans le Vétrospective pour annoncer un nouveau règlement sur l’eau potable ayant pour but d’améliorer l’égalité de traitement et de couvrir les coûts.

L’initiative est louable mais le résultat n’est pas convaincant. Il y aurait une augmentation pour les particuliers et une diminution pour les entreprises, ce règlement va être soumis au Conseil général le 28 novembre. Continuer la lecture de « Eau potable – Qui va boire la tasse ? »

Inondations à Vétroz – Fatalité ou négligence ?

Inondations à Vétroz par Max Fanelli
Inondations à Vétroz par Max Fanelli

Depuis le début de la législature précédente, la municipalité a préféré faire des cadeaux fiscaux plutôt que d’investir correctement dans les infrastructures liées à l’évacuation des eaux.

La loi exige des communes qu’elles établissent un Plan Général d’Évacuation des Eaux (PGEE), ce que la commune a fait en 2008 mais plusieurs recommandations n’ont pas été suivies.

Continuer la lecture de « Inondations à Vétroz – Fatalité ou négligence ? »

Qu’est-ce que l’Alternative vétrozaine

L’Alternative Vétrozaine est un groupe politique constitué de personnes aux sensibilités politiques très diverses ou même apolitiques. Sa ligne et ses actions sont déterminés par les élus eux-mêmes.

L’Alternative Vétrozaine est la formation politique idéale pour défendre les intérêts des citoyens indépendamment de tout parti, clans familiaux ou copinages.

Dans notre groupe chacun peut défendre son opinion et donner son avis. Vous pouvez d’ailleurs le constater en lisant les procès-verbaux des assemblées plénières du conseil général publiés sur le site de la commune. Continuer la lecture de « Qu’est-ce que l’Alternative vétrozaine »

Relais du Valais : les raisons d’une controverse politique

Le Relais du Valais est propriété de la société Relais du Valais SA qui est elle propriété de la Bourgeoisie de Vétroz et dont les administrateurs, en l’absence de conseil bourgeoisial dédié, se trouvent être les membres du Conseil municipal.

Pourquoi est-ce que l’Alternative vétrozaine, un groupe politique, est-il mêlé à la polémique soulevée par ce bâtiment ?

Continuer la lecture de « Relais du Valais : les raisons d’une controverse politique »

Relais du Valais : devra-t-on passer à la caisse ?

Casser la tirelireOui, pour plus de 130 mille francs, c’est en tout cas ce qu’a annoncé Rhône FM.

Cette nouvelle ne nous surprend malheureusement pas car nous avions déjà évoqué ces problèmes.

L’article de Rhône FM mérite néanmoins quelques rectifications.

Reste que dans le conseil général de Vétroz, le groupe PLR n’a pas la même opinion que les autres membres du législatif. Les divergences concernent la gestion de la garantie bancaire du Relais du Valais.

Le groupe PLR a certes interpellé le Conseil municipal quant à la nature de cette garantie mais le reste du législatif (l’AV et le PDC) n’a pour l’instant émis aucun avis. Continuer la lecture de « Relais du Valais : devra-t-on passer à la caisse ? »

Votations : Règlement Communal d’Organisation

rcoouiLe weekend du 14 juin, la population vétrozaine devra se prononcer sur l’adoption du nouveau Règlement Communal d’Organisation (RCO) et l’Alternative vétrozaine vous recommande de voter OUI.

Ce règlement, pour lequel nous avions déjà déposé une motion en juin 2009, apporte, entre autres,  les améliorations notables suivantes :

  1. Il permet le vote du budget rubrique par rubrique. La situation actuelle ne permet que d’accepter ou de refuser le budget dans sa totalité, ce qui peut induire des situations de blocage désagréables en cas de désaccord.
  2. Il permet de limiter le nombre de conseillers généraux à 30 au lieu de 45, jusqu’à 7’500 habitants.
  3. Il exige que l’administration communale édicte des règlements internes.
  4. Il Introduit un droit d’initiative et du référendum facultatif dès que 10% des électeurs le demandent.

rcooui

Tous les conseillers généraux se tiennent bien sûr à votre disposition pour répondre à vos questions, soit en leur écrivant, soit en posant vos questions à la suite de cet article.

Et n’oubliez pas de voter !

Rejet par le Conseil général d’une motion pour l’énergie solaire, ou les méfaits de la politique partisane

La majorité (PDC et PLR) du Conseil général a refusé lors de sa séance du 25 juin 2012 une motion présentée par Olivier Cottagnoud pour l’énergie solaire intitulée : « La Cité de l’énergie montre l’exemple ».

Cette motion demandait que dorénavant tous les nouveaux bâtiments publics de la commune de Vétroz soient équipés en panneaux solaires. A l’heure où la Suisse a décidé, avec responsabilité, de sortir du nucléaire, les collectivités publiques doivent montrer l’exemple. D’ailleurs, il ne se passe pas une semaine sans que l’on voie des projets d’envergures photovoltaïques privés ou publics.

Et Vétroz ? Des privés et des entreprises s’engagent également dans cette voie.  Vétroz accueil depuis peu la plus grande surface de panneaux photovoltaïque du Valais sur le toit de Bio-Fruits. Mais aucun des projets de constructions communales (nouvelle salle de gym des Plantys, les 2 bâtiments pour la petite enfance au centre du village et l’agrandissement du Foyer Haut-de-Cry) ne prévoit de tels panneaux.

Tout le monde s’accordait à dire que cette motion était positive. Il nous a été avoué qu’en année électorale, l’acceptation de cette motion  aurait trop favorisé son auteur.

Pourtant Olivier Cottagnoud n’en n’avait pas voulu une motion partisane puisqu’il l’avait fait cosigner par 2 élus PDC et 2 élus PLR. Malheureusement le soir du vote du Conseil général, les 2 cosignataires PDC étaient absents et un des cosignataires PLR s’est abstenu….

 Ah ! « PARTI » quand tu nous tiens !