Pascal Coudray

Pascal Coudray61 ans, marié à Micheline Rey, de St-Martin, une fille, Delphyne et un petit-fils, Emylien.

Diplôme fédéral Expert en finance et controlling Conseiller général, Président de la commission de gestion

  • Membre d’honneur du FC Vétroz (ancien joueur, arbitre, et secrétaire)
  • Ancien Caissier de l’Université Populaire de Vétroz
  • Activités régulières en paroisse
    • Membre des associations :Philantropos, Altitude 1400, Fondation romande des SourdAveugles (FRSA), Cohabiter parrains culturels

Bonjour,

Après huit ans au Conseil général, actuellement président de la commission de gestion, je ressens le besoin d’apporter ma motivation et mon enthousiasme à la partie exécutive de la politique. Continuer la lecture de « Pascal Coudray »

Bourgeoisie de Vétroz : un enterrement programmé

Qu’on soit défenseur des traditions ou non, il est indéniable que les Bourgeoisies ont joué un grand rôle dans l’Histoire de ce canton. Les Bourgeoisies ont des biens communs dont les propriétaires sont tous les bourgeois ensemble. Le rôle des dirigeants des Bourgeoisies est de préserver ces biens communs et de les faire, si possible, fructifier.

La Bourgeoisie de Vétroz connait malheureusement une situation difficile, suite au mauvais choix de s’endetter de 4 millions lors de l’achat de la société immobilière Relais du Valais SA. Lors de ce choix, le Conseil bourgeoisial de l’époque (les mêmes personnes que le Conseil communal) avait fait miroiter des gains et l’avait présenté comme « une affaire rentable ». Les deux seuls bourgeois qui prirent la parole contre cet achat furent deux représentants de l’Alternative Vétrozaine. Leurs appels à la prudence et mises en garde furent balayés par un vote politique. Aujourd’hui on peut affirmer que la suite leur a donné raison. Chaque année, le Relais du Valais SA subit des pertes, que la Bourgeoisie doit éponger. Avant l’achat, la Bourgeoisie possédait un demi-million de liquidité, actuellement elle n’en a plus et devra commencer à vendre ses terrains pour ne pas tomber en faillite.

A court de liquidité, la Bourgeoisie de Vétroz va certainement être enterrée et reprise par la Commune de Vétroz, et ensuite ce sera au tour de la Commune de trouver une solution pour financer les pertes du Relais du Valais SA, étant donné que la Commune de Vétroz s’est portée garante auprès des banques créancières.

Pascal Coudray, groupe Alternative Vétrozaine,

Président de la commission de gestion du Conseil général

Rôle du législatif

Arrivé au terme de la première moitié de législature je tiens à vous dire que mon enthousiasme et mon engagement m’aident à croire à une deuxième moitié de mandat avec de vrais débats démocratiques.

J’essaie de remplir le rôle dévolu à un membre du législatif avec un esprit critique et non de critique comme certains le laissent entendre. Continuer la lecture de « Rôle du législatif »