Optimisation des poubelles

En cette période où nous découvrons régulièrement comment les gens fortunés optimisent leurs déclarations fiscales, afin d’éviter de payer « trop » d’impôts, voici notre tour d’utiliser les mêmes moyens.

Pour éviter de payer un saladier avec vos sacs poubelles, il faut commencer par trier tout ce qui est possible :

  • tous les papiers qui n’ont pas été souillés par du gras
  • tous les verres
  • tous les métaux comme l’aluminium et le fer
  • toutes les bouteilles en PET, à ramener de préférence dans un commerce
  • tous les contenants plastiques, collectés par certains commerces
  • tous les déchets verts (déchets de cuisine, tonte du gazon, taille …)
  • toutes les piles
  • tous les déchets électroniques, pour lesquels vous avez payé une taxe, à déposer dans les lieux prévus
  • tous les tissus comme les vêtements en bon état à déposer dans les points de collectes d’associations caritatives
  • certaines capsules à café

En procédant de la sorte, vous obtiendrez un sac poubelle contenant des déchets incinérables.

Sur cette base, une opération de pesage des sacs d’une famille de 4 personnes a été réalisée sur 2 mois.

Voici les résultats qui ont été présentés en séance du Conseil général du 13 novembre 2017 :

Exemple-dimpact-de-la-taxe-poubelle.pdf (12 téléchargements)

 

Pour permettre une comparaison lors de nos discussions avec les habitants de communes voisines, taxés au sac, nous avons volontairement mis la taxe de base au même niveau que celle en vigueur à Vétroz.

Comme il ressort du tableau comparatif, la taxe au poids, vis-à-vis de la taxe au sac, à un impact sur les finances des familles avec enfants en pampers ou pour les personnes ayant besoin d’un dispositif contre l’incontinence.

C’était une des raisons pour lesquelles nous avions déposé un amendement, afin de corriger cette différence de taxation, qui grève le budget des familles  avec jeunes enfants et les personnes malades.

Exemple de l’impact financier de la taxe au poids pour les familles et personnes concernées :

Coût-de-la-taxe-poubelle-pour-pampers-et-incontinence.pdf (9 téléchargements)

 

A vos calculettes et à l’action pour l’optimisation !

 

 

Présentation de nos interventions sur le règlement des déchets

Par soucis de transparence et d’informations, nous mettons à votre disposition nos interventions durant la séance plénière du dernier Conseil général.

Extrait des questions et amendements

De nombreuses questions restent encore ouvertes en vue de la deuxième lecture ?

Quel sera l’impact financier de cette taxe pour les différents ménages vétrozains ?

Une commune comme Sion l’a fait pour la taxation au sac.

Quelle sera la possibilité donnée aux habitants de vider leur déchet alimentaire, qui peut représenter jusqu’à 30% du poids d’un sac ?

Sur le même point, quel sera l’investissement pour satisfaire cette demande en installation et son impact sur la taxe de base. Le chiffre pour équiper les moloks de balances est connu, mais qu’en est-il de l’achat et l’entretien des futurs équipements pour les déchets alimentaires ?

Les propriétaires d’immeubles de plus de 8 appartements devront-ils financer l’équipement des containers pour les déchets verts ?

Le prélèvement d’une taxe qui doit autofinancer le traitement des déchets nécessite de la transparence quant à la répartition des différents coûts et profits, afin que tout à chacun puisse comprendre le mécanisme. L’accès à ces informations doit être garanti par un article dans le règlement.

Dans le même ordre d’idée, cacher les mesures sociales dans une directive, édictée par l’exécutif, sans base légale dans le règlement, ne va pas dans le sens de l’information du citoyen. Qui plus est, le Conseil municipal peut décider de ne rien faire, comme pour la 1ère lecture, sans que personne n’ait le moyen de l’y contraindre.

Enfin, l’idée de mettre en place un tarif différencié entre les ménages et les entreprises peut paraître attrayante, sauf que, dans certaine situation, il sera possible d’en tirer un petit avantage.

 

 

La famille Alternative

La famille Alternative

En 2018, nous passons à la taxe au poids.

Nous vous présentons une simulation pour une famille de 4 personnes, dont une encore en couche-culotte, effectuée sur la base des chiffres connus.

La famille trie déjà ses déchets comme le papier, l’alu, le fer, le verre, les capsules à café. Elle dépose dans un magasin les bouteilles PET et les emballages plastiques comme les bouteilles de lessive. Elle dispose d’un jardin avec un compost pour ses déchets alimentaires et apporte la tonte et la taille des arbustes à la déchetterie.

Voici, un tableau permettant de comparer la situation actuelle, avec la taxe au sac et au poids :

 

Si le petit dernier de la famille n’avait plus besoin des pampers, voici la situation :

C’est pour cette raison que nous insistons sur l’importance de mesures sociales en faveur des familles avec enfant en bas âge et les personnes souffrant d’incontinence.

 

Séance du Conseil général du 19.06.2017

Lundi prochain, le Conseil général se réunira pour la 3ème fois depuis le début de la nouvelle législature.

L’ordre du jour qui est disponible sur le site de la commune de Vétroz prévoit des points importants comme les comptes et la 2ème lecture du règlement du Conseil général ( Ordre du jour du 19.06.2017 ).

Lors de la précédente séance, notre groupe avait fait part de propositions relatives à la publication des informations et à la transparence au niveau du Conseil général.

Cela aurait consisté à publier, par exemple, certaines pièces jointes à la convocation afin que tout le monde puisse en prendre connaissance, tout en respectant la Loi sur l’information, la protection des données et l’archivage (LIPDA).

Lors de cette séance, le Conseil général devra se prononcer sur un postulat de l’Alternative vétrozaine sur l’information et la transparence au niveau du Conseil communal Postulat-information-du-CM-Xavier-Berthouzoz-transparence.pdf (76 téléchargements) .

L’idée est que le Conseil communal intègre dans son règlement de fonctionnement, qui doit être rédigé conformément au Règlement communal d’organisation, ces principes.

Le but est que le Conseil communal, à l’issue de chaque séance, publie un compte-rendu succinct de ses décisions.

En pratiquant de la sorte, chaque citoyen, ainsi que vos représentants au Conseil général, serait informé de l’avancement de certains travaux ou des projets en cours.

L’objectif est de permettre d’ouvrir le débat au niveau du public et, peut-être, que vous puissiez y participer en donnant votre avis en contactant vos élus.

Enfin, le Conseil communal répondra à la question relative à l’encaissement des frais d’écolage Question-Frais-décolage.pdf (71 téléchargements) .

Suite à leur augmentation à CHF 70.00, l’idée est de simplifier leur prélèvement.

Les séances du Conseil général étant public, vous êtes cordialement invités à y participer.

 

 

 

Diverses informations du Conseil Général

Lors de la séance constitutive, les communications suivantes ont été faites :

  • Le Bureau du Conseil Général proposera pour la prochaine assemblée de fin mars des modifications de son règlement.
  • Le Conseil Général 2017 – 2020 doit s’atteler, à l’aide de commissions, à établir de nouveaux règlements pour la gestion des déchets et des eaux.
  • L’été dernier et encore en novembre, de nombreux citoyens ont été victimes d’inondations. La commune a fait contrôler la conduite d’évacuation des surplus des eaux. Il a été constaté que cette dernière présente des fissures, une contre-pente et des risques d’effondrement. Cela nécessite un démarrage anticipé des travaux de remise à niveau. Pour se faire, il faut se coordonner avec le Service des routes de l’Etat du Valais ainsi que l’OFEV (Office fédéral de l’environnement).
  • Les projets relatifs aux corrections des torrents ouest doivent être finalisés, puis mis à l’enquête. Durant ces derniers mois, diverses séances ont été organisées et des documents produits pour expliquer les travaux à réaliser   Info pour aménagement torrents ouest.pdf et Divers documents d’informations au sujet des Torrents Ouest
    Ils seront présentés au Conseil Général. Si tout se déroule normalement, les travaux pourront débuter dans le courant de l’automne 2017.
  • Le Conseil municipal 2017 – 2020 présentera prochainement un plan financier pour sa législature. Il fera un état des lieux des investissements, avec la fixation de priorité.
  • Enfin, Pascal Coudray, suite à la séance du Conseil Général de décembre 2016, s’est inquiété au sujet de la construction de la nouvelle place de jeux, sur un terrain que la commune loue à un privé.